0
studio d'enregistrement concerts bordeaux kitchen recording studio bands music bordeaux france milos unplugged milos asian events booking concerts l'inca expos

ZERO BRANCO

Soft and bloody Hispano - Italian trio settled in Bordeaux France.
Since March 2013 they created dark and dream like songs that roam between sounds of the 80s and a new wave of noise rock subject to a melodic brilliance.

17349277_1144254849036199_1480344514_o.jpg

PERU CURRENT

En navigation, le Peru Current est un courant marin de surface froid, qui parcourt l’océan Pacifique. À Bordeaux, Peru Current est un groupe qui avive le flambeau du rock garage avec des mélodies pop énergiques.

16427749_1286248254775637_6790302412997976987_n.jpg

SACHA BERNARDSON

Sacha Bernardson compose une scénographie musicalement minérale, éthérique et radicale, Dans sa musique il est question d’attraper des bulles statiques, de jouer de l’ordinateur, de sculpter l’électricité…Enlacé entre une dramaturgie pop et les craquements électroniques de la synthwave, Sacha étudie la synthèse des opposés. Après avoir façonné 7 albums à géométries variable, il nous offre Rockall qui sortira en octobre prochain.

Sacha Bernardson investit son enregistrement, principalement instrumental, dominé par un jeu de textures construit sur les rythmiques et enrichi de chœurs rassemblés singulièrement, pour composer une musique où les souvenirs s’acclimatent au rapport aux matières. « J’ai une relation très organique avec l’ordinateur comme instrument ; c’est comme si l’électricité était mon premier support de création » INDIE MUSIC

Qui est Sacha Bernardson ? On ne sait pas. On aimerait bien vous aider, mais le personnage est entouré (à dessein?) d'une telle aura de mystère qu'aucune réponse ne semble véritablement satisfaisante. Trublion lo-fi, musicien alternatif, artiste électronica mais pas vraiment, à mi-chemin entre Notwist et Radiohead, on part généralement à la découverte de Sacha Bernardson sur la pointe des pieds sans trop savoir où on les met, et c'est tant mieux.Ne reste qu'un univers ultra-particulier, patiemment construit sur la base de cinq albums à géométrie variable et de représentations publiques aussi rares que précieuses,  complétés par des collaborations éparses (remix pour Caveofswords et MaJiKer, soundtracks pour Enora Lalet ou Karl Lakolak) qui ne font qu'épaissir le brouillard qui entoure Sacha Bernardson. Sur son site web officiel, la page "About" consiste en une simple vue de vagues qui déferlent sans s'arrêter. Tout est dit, ou presque. A vous d'aller plus loin, mais croyez-moi, le voyage vaut le détour. Jonathan Hénault

20427264_10211181910437757_1238758779_o.jpg

CHIEN NOIR

Pourquoi Chien ? Parce qu'un chien est tout à la fois. Fidèle et infidèle. Docile et sauvage. Gardien et fuyard. Le chien illustre pleinement nos propres contradictions.
Pourquoi noir ? Parce que c'est une ombre. Une image en arrière plan gardienne des couleurs que Chien Noir insuffle dans ses chansons. Et si Cerbère gardait les morts, c'est bien de la vie dont il est questions ici. La vie, elle aussi contradictoire, sombre et lumineuse. 

En s'inspirant de chanteur français comme William Scheller, Françoiz Breut, ou Dominique A, et de musiciens anglo-saxons comme Sufjan Stevens, Nada Surf, Power Dove… C'est dans sa cave, avec sa guitare et quelques machines, que Jean aka Chien Noir compose ses premiers titres. De ces chansons rares, mélodiques et sensées, sombres et lumineuses à la fois.

19145839_1912939505633377_1152522614950359825_n.jpg

MINA SANG


Mina Sang a été squatteuse et fermière, sculptrice et cartomancienne, accordéoniste et camionneuse, belge et limousine. Depuis qu'elle a des souvenirs, elle a toujours fait de la musique. Avec son premier EP de cinq titres, elle s'avance dans la lumière avec une pop chamanique, vibrante et profonde comme la Terre.

Qu'elle chante Rimbaud, Brecht ou ses propres textes, c'est toujours d'un coeur clair qu'émanent ses harmonies. S'il y a en chacun de nous un point où le corps et l'âme se rencontrent, où le singulier et le commun se confondent, c'est cet endroit précis que ce premier EP vise et touche tel une flèche enflammée.

Mina Sang est accompagnée par la SMAC Des Lendemains qui chantent.

LEHNA SAM

LEHNA SAM, c’est un peu la Bretagne qui rencontre New-York, l’Irlande qui chante l’Amérique du Sud, Bob Dylan s’il avait su jouer du violon … Les frères Cohen ont longuement hésité avant de finalement choisir Oscar Isaac pour leur Llewyn Davis, elle ne s’entendait pas avec le chat. Chez elle, « Bob» n’est pas un fumeur de joints rasta mais bien le Rolling Stone de Greenwich Village. Bref, Lehna, c’est tout un roman… un roman qui s’écoute.

LEHNA chante les langues qui l’inspirent comme elle joue du violon : avec passion. Française d’origine elle a beaucoup voyagé, s’immergeant dans diverses traditions musicales qui sont autant de couleurs qu’on retrouve aujourd’hui dans ses compositions. Elle place sa voix, à la fois aérienne et puissante, au cœur de sonorités acoustiques et électriques qui mettent en valeur un univers musical riche, marqué par des influences aussi bien folk, jazz, world ou encore rock.

IMG_1762b.jpg

belek

Au moment où la com et le baratin règnent en maîtres partout, où l'idée politique a déserté le champ artistique, BELEK tente frontalement de porter sa voix.
Les fondations hard-core-noise assurées par un guitare-basse-batterie compact, permettent aux deux MC de construire leurs mots, leurs flows et l'engagement du groupe.
BELEK refuse que sa musique soit un simple divertissement et veut l'inscrire dans la vraie vie. Cette vie brutale, politique, inquiétante mais aussi solidaire, humaine et poétique.
BELEK espère vous rencontrer nombreux sur son chemin.

 

 

ALIZON

Alizon est une singer-songwriter dont le premier album de ballades, From crash to crash, réalisé par Stephane Gillet à Bordeaux, est sorti en décembre 2015. Entre folksongs et berceuses, son deuxième album a été en partie enregistré au Kitchen studio cette année, avec des arrangements de violon ou encore de flûte traversière de Stéphane Jach, ainsi que chez Julien Pras. Il sortira d'ici l'automne 2017.

SITE OFFICIEL

19096164_10154438011480755_1675062014_o.jpg

HENRI CARAGUEL

Multi-instrumentaliste bordelais et grand ami de Kim Giani (artiste et fondateur du MK Label), le baroudeur Henri Caraguel nous présente un mini-album en solo : “My Best Beaches”. Entièrement instrumentales, ces 8 pistes, rassemblées comme un carnet de voyage, sentent bon la fleur de Tahiti et le sable chaud. Alors qu’il vente ou qu’il pleuve, allongez-vous bien tranquillement sur votre couette, fermez les yeux et laissez-vous bercer par le ukulélé, le balafon ou encore le lapsteel. Enregistré à la maison (et à la mer pour capter le son des vagues), ce disque solaire prend des allures de bande originale de François de Roubaix. Un petit délice ! LES INROCKS LAB

_MG_9555-01.jpeg

ELIZABETH DEVLIN

Elizabeth Devlin est une chanteuse et compositrice américaine originaire de Washington et basée à Brooklyn. Avec sa voix magnétique et éthérée et son autoharpe, elle défie les structures musicales traditionnelles, construisant ses chansons comme des récits miniatures, des mondes magiques dans lesquels personnages, fantasmes et temps s’entrechoquent.

Après cinq ans de silence, son troisième album, 'ORCHID MANTIS', vient juste de sortir. Elle sera en tournée aux USA une grande partie du mois de mars, puis en Europe du 10 au 21 mai.

TOTO & LES SAUVAGES

Toto & les Sauvages c'est une troupe de musiciens guidée par les compositions chaleureuses et la voix apaisante de Thomas Skrobek. Réelle bulle musicale, voyage dans l'imaginaire, ce projet cherche à séduire un public de 5 à 105 ans, en l'amenant à chanter avec la joyeuse chorale colorée.
 

IMG_1990.JPG

TSIRY NY AINA

Tsiry Ny Aina, un nom bien énigmatique pour une musique qui ne l'est pas moins et un jeune artiste pareil à un diamant brut, se révélant un peu plus à chaque écoute et à chaque coupe franche dans son univers nuageux. Tsiry Ny Aina ne joue pas de la guitare, il la frôle, la cajole rêveusement. Tsiry Ny Aina ne chante pas, il soupire, il chuchote, il expire, fluet et feutré, à la manière d'un Jeff Buckley précieux et délicat ou d'un Keziah Jones assagi. D'ailleurs, quand il ne convoque pas Norah Jones, Chris Isaak ou même Air à sa table en redonnant une nouvelle vie à leurs chansons, c'est pour mieux caresser l'auditeur à rebrousse-poil d'une démo 3 titres raffinée et pleine de promesses. 
JONATHAN HENAULT

BOURBON

Arnaud Bourbon et Julien Igual sont Bourbon. Respectivement batterie/chant et guitare/choeurs. Remarquable a plus d'un titre, ce duo a, comme qui dirait, été touché par la grâce. 7 titres composent "Bourbon", mini album éclatant. Et autant de chansons aussi limpides que sereines. On imagine bien les deux amis, quadras affables et placides, se délecter de leurs disques de chevet (Sebadoh, Guided by Voices, Teenage Fanclub...) avant de se dire : "Allez, on s'y colle à notre tour". Mais quelle bonne idée que vous avez eu là, les mecs !!! Votre noisy (écrit en petit) POP (en grosses majuscules) et si belle, si sereine, qu'elle suggère aisément les albums de Superchunk deuxième période. Voire, le tout premier Pinback. Tout y est fluide, rien n'accroche, rien n'est forcé... Ca s'appelle la classe et je vous jure ça fait un bien fou.- MArtial TotAl HEAVEN Bx

11109713_561511390656384_85604530360957074_n.jpg

LEONIE EVANS

Leonie Evans est une Multi-instrumentiste ayant à grandit dans les quartiers du sud-est londonien.
Elle a obtenu le diplôme National en ‘Music Technology’, un prix pour la composition au théâtre du Collège Kent au nord-ouest mais pas que, une mention lui fut attribuée pour performance artistique au College artistique Datington…. Ce qui en fait déjà pas mal, la reconnaissance est le meilleur qu’un artiste peu recevoir.

Leone Evans a collaboré et joué avec beaucoup de monde sur la planète terre, mais ses passions qui lui collent à la peau sont les langues étrangères, collaborations et les voyages.
Dernièrement sur ses 27 ans elle habite la ville de Kent et sillonne toute l’année le Royaume-uni et extramuros. L’année dernière grâce à Kickstarter elle sort l’album RAE avec son groupe et partent 3 mois aux Etats-Unis pour s’engouffrer dans la New Orleans où elle essaye d’y retourner tous les ans.

Elle a participée avec les collectifs tels que DANW CHORUS RECORDING COMPANY, JAMBOREE COLLECTIVE, SMUGGLERS RECORDS, OPUS ACCOUSTICS, DEBT RECORDS, BEATABET, LIVE & UNAMPLIFIED… et tellement d’autres depuis ces dernières quelques années….

HIGH SQUARE COUNTY

High Square County c’est des guitares et des voix. Une basse, un violon, un harmonica. Des percus et un bottleneck. Et lorsque tout ce petit monde se met en branle, il revendique clairement et musicalement son amour pour la folk music. Notamment celle qu’exhalent les bas-fonds, les ruelles et les clubs de Greenwich Village dans les années 1960.

Seulement, depuis quelque 50 années la folk music a évolué et on n’est pas exactement à New York. C’est pourquoi, à travers des compositions très personnelles, chantées tour à tour en français et en anglais, le Folk Band bordelais s’attache à dresser un pont entre deux époques, entre deux cultures.

15874813_1085319448244258_3635493881774133890_o.jpg

ARIEL ARIEL

Belle écriture pop, fraicheur et énergie musicale de la part de cet ancien clavier du groupe Pendentif qui avait envie de faire découvrir ses chansons. Bien lui en a pris, car Comme Toi est d'une élégance frappante, avec son clip en dessin animé splendide.
ATELIER DES MEDIAS

Une pop solaire où les influences Jazz se mêlent à une pop actuelle et terriblement entêtante. Le premier titre, Comme-toi est en écoute sur leur Soundcloud et on ne peut s’empêcher de le passer en boucle. BETC POP

HOT FLOWERS

HOT FLOWERS est un duo guitare/batterie, né il y a plus de 20 ans sur les traces de leurs aînés et influents Sonic Youth, John Spencer Blues Explosion...
Leur musique, mélange de blues trash et de noise pop, impose un rythme effréné où les morceaux s'enchaînent sans une seconde de répit.
Le groupe a sorti son 4ème album Beerfly, enregistré chez Amanita

77100-hot-flowers-lun-11232009-1929.jpg

ANGELA INGLIS

La voix d’Angela Inglis est translucide, coule et résonne dans mon cœur. Elle me fait penser à Nina Nastasia et à ces voix des 90’s à la Suzanne Vega.
Ses chansons sont pleines d’histoires qui nous bercent au plus profond de nous mêmes. Sur son dernier album ECHO, la folk se mêle à de la musique de chambre, à des sonorités Canadiennes et à des touches de jazz.
Dix titres palpitants que John Raham (Frazey Ford) a co-produit et y joue de la batterie. John et Angela empruntent aussi les musiciens membres du groupe The Be Good Tanyas, gagnant du Juno Award. Ses chansons ont été écrites dans l’ordre comme si elles racontaient une histoire.

DERRIÈRE LES FAGOTS

Autodidacte son premier titre ne voit pas le jour avant ses 23 ans. Pendant qu’elle essayait de percer dans le métier d’actrice à Los Angeles, elle se mit à écrire des chansons de façon spontanée et à les enregistrer sur cassette qu’elle gardait précieusement dans son sac de voyage. A son retour au Canada, son grand-père lui apprend la guitare. Les quelques accords qu’il lui transcende, les quelques années au conservatoire de piano et les leçons de chant représentent l’étendue de son expérience musicale.

Après avoir déménagé à Vancouver au Canada elle a du mal à trouver un travail stable. Elle commence à jouer dans les quelques stations de train… c’est là qu’elle enregistre en 8 heures chrono au Greenhouse studio’s son premier album : JUST LIKE YOU (2001).

En 2005 elle saute dans un avion pour l’Europe et passe son année à voyager et à jouer dans les rues. Son nouvel album ECHO est le fruit de ses aventures, sa vie, ses expériences qui nous rappellent ce que c’est que de se sentir moins seul et plus vivant.

CASTRO CAMERA

La référence au photographe et activiste gay Harvey Milk (Castro Camera était le nom de sa boutique d'appareils photos à San Francisco) pourrait sembler encombrante, elle est en réalité ici plus subtile qu'il n'y paraît : la musique du bordelais s'avère rapidement plus cérébrale que militante, cinématographique et pleine d'images subliminales. Sur ces premiers enregistrements à mi-voix, Castro Camera flirte avec l'onirisme d'un David Pajo ou de Songs:Ohia, et creuse le sillon délicat d'une certaine musique folk americana qui fleure bon les grands espaces, les champs de blé et le soleil d'été. JONATHAN HENAULT

11692749_10206638893518599_261354651846847811_n.jpg

MOONSHINE FISH

MoonShine Fish est un groupe originaire de Bordeaux, créé en 2014. Son style musical se situe entre la musique Folk et le Rock psychédélique. 
Les compositions de Quentin Dagobert sont écrites comme des histoires populaires. Les textes, en anglais, adressent un message universel à travers l’histoire particulière de Simon.

C’est une expérience sensorielle originale entre la musique et le dessin. 

« D’abord, il y a la scène, simple. Une batterie, deux guitares, et un violoncelle. Mais là, les instruments sont tous rejetés sur la droite ou la gauche. Car l’élément le plus visuel est au centre : des dessins, réalisés sur place, en direct, en réaction à la musique du groupe. On s’autorise des choses : les coups de pinceaux fusent, l’encre part sur les feuilles. Tout cela est filmé et rétroprojeté sur l’écran. Ceci est donc un concert dessiné » 

(Article de Mickael Chailloux, lepeupledurock.com)

JESSICA BACHKE

"Empreinte de ses origines Norvégiennes, Jessica Bachke préserve cette beauté énigmatique que les légendes racontent. La poésie de ses textes explose lorsqu'elle partage, sans retenue, sa passion. Pureté, ardeur et douceur aérienne cohabitent dans sa musique, instinctive et envoûtante.

Violoniste, guitariste, chanteuse, des cordes qui permettent à Jessica de faire évoluer ses compositions tout en gardant en elle les influences folk qui lui tiennent à coeur. Aujourd'hui en plein enregistrement d'un album à paraître tout bientôt, c'est sous le signe d'un renouveau, teinté de lave en ébullition, roches en fusion, glace qui crépite, quelque part entre les cieux, la forêt et les eaux, que Jessica Bachke va présenter son répertoire. Une petite mue où toute frontière, tabou, limite, se retrouvent dissous. Une place grande à la liberté. Le regard tourné vers l'essentiel. Une invitation au voyage, au partage."

29_00000.jpg

JESSE SHEEHAN

C'est ainsi que Jesse Sheenan artiste Néo-Zélandais vivant actuellement à Londres décide de faire une tournée musicale en vélo. C'est quand même extraordinaire et pas ordinaire comme trip mais La Cassette aime les gens courageux et doués en musique.

Jesse a passé les 5 dernières années dans les quatre coins du monde en jouant pour pour Neil finn (Crowded House) et Dave Boddyn.
Il a aussi beaucoup tourné avec son projet en faisant la première partie des groupe The Alabama shakes et Jake Bugg.

Ces deux compositions 'A Crack in Everything' et 'How The Light Gets In' ont eut un franc succès ce qui lui permis d'obtenir deux nominations aux finales pour le Apra Silver Scroll Award, des chroniques, passages radio et un public fidèle et dévoué en Nouvelle-Zélande. 

Les dernières années Jesse s'est produit au Great Escape Festival à Brighton, Liverpool Sound City Festival, ainsi que dans beaucoup de salles londoniennes : The Clapham Grand, The Garage, Bush Hall, St Pancras Old Church, Sebright, The Bedford, The Village Underground, Mau Mau Bar...

Son premier album - Drinking With The Birds - sortira dans l'année.
Produit par Neil Finn aux studio Rundhead et mastereisé par Bob Ludwig de New york.

CLéMENTINE MARCH

Born in France, and musically trained in Brazil, Londoner Clémentine March writes songs and instrumentals that cross language and genre borders, mashing raw rock sounds, pastoral pop compositions and Brazilian influences with her experience of playing with, to name a few excellent co-conspirators, Snapped Ankles, Julien Gasc, Mega Bog, Pollyanna Valentine, and her own previous band, Water Babies   

maxresdefault (4).jpg

KIM

"Touche-à-tout génial, musicien polymorphe avec autant de facettes que de cordes à son arc (et à ses guitares), auteur d'une vingtaine (plus?) d'albums tous plus fantasques les uns que les autres (il ne s'est pas encore essayé à la techno-salsa hongroise, mais le projet doit être dans un carton), Kim est le genre d'artistes dont l'étendue du talent nous échappera toute notre vie. Ce qui est d'autant plus drôle que son truc à lui, Kim, c'est les gens, avec qui il adore communiquer de toutes les manières possibles et inimaginables, partant à leur rencontre dans la rue avec Cocktail Bananas, partageant la scène de l'Olympia avec Dionysos ou improvisant des concerts privés sur Skype avec la même fraîcheur, toujours lunaire et inspiré, délicieusement maladroit et parfaitement concentré. Désormais dans la cour des grands, Kim ne s'arrête jamais de sortir des albums incroyables entre deux collaborations avec Yuksek, Carmen Vega, Cléa Vincent ou Mathias Malzieu... On attend la suite avec impatience !"
JONATHAN HENAULT

PADDY STEER

Ambiance mécanique sur la table électrique, oubliez vos codes and welcome to Paddy’s land…

De Manchester, UK, Paddy Steer amène avec son album « Bifurcation Arrows Misleading Visuals », une oeuvre électronique martienne, métallique, mécanique, organique et bien en place. Tout passe par Paddy et ses machines loufoques et on adore ! 

Paddy qui se présente comme l’homme au masque abolit le formatage pour nous offrir un panel de possibles : « Whatever is your fantasy, just do it »… Un jeu de dupe à manier le son et sa construction : discordant, détonnant mais réconfortant, Paddy joue à éviter la musique en amenant sa propre création.

Electronique mais aussi mystique qui laisse court à son imagination, le monde de Paddy regorge de trésors et n’est pas sans rappeler le son des Hot Chip. 
Des rythmes entrainant de samba et une douceur hypnotique portée par la voix de son maitre viennent également parsemer et rythmer ce dernier album aux ondes folles qui s’entrechoquent. 

Un album à creuser sans modération… 

En un mot : « Whatever is your fantasy, just do it », thanks dude !

Chroniqué par Morgane Tenenbaum

b-oliver-pic-2-59204e7591d57.jpg

HECTORY

TETE HAUTE - ALBUM DISPONIBLE

« Où sont mes William Blake ? », chante Hectory. Cela donne sans doute une idée du capharnaüm dans lequel il prétend vivre, en plus de trahir une certaine préciosité : qui, franchement, allongé sur son lit, revient sur ses piles de pré-romantiques anglais, « harcelé par les lectures venimeuses » ? Hectory est le groupe de Gregory Desgranges (anciennement Arcahuetas). D'entrée de jeu, le garçon se déclare obsédé par « les vieux blues terreux », qui lui ont laissé une marque aussi forte que ses « premières gorgées de rhum ». Dobro de bluesman terreux, donc, ou demi-caisse à puissant vibrato : armé de ses guitares acoustiques, on sent qu'il a l'âme solo. Il sait aussi faire éclairer ses ténèbres, se laissant rejoindre par d'excellents accompagnateurs (batterie, basse, piano électrique). A ce jour, seul est sorti un premier EP (« Tête Haute »). Hectory et sa garde prennent le temps (« on se fabrique un son commun »), avec, à l'horizon de l'automne, un album complet, au nom déjà trouvé : « La Gloire des Faisants ».

Guillaume Gwardeath, Junkpage n°26 septembre 2015

COCKTAIL BANANAS

À l'origine groupe de rue monté par de jeunes musiciens de la scène pop bordelaise, COCKTAIL BANANA'S est devenu un collectif où certains font leurs armes tandis que d'autres confirment leurs talents d'instrumentiste ou d'auteur-compositeur. Si le groupe a toujours navigué entre les différents styles composants les musiques populaires (pop, rock, reggae, folk, jazz), il a pris, l'année 2013, un net virage vers le folklore américain. HENRI CARAGUEL

One moment, you’re sat in a smoky backroom in a dirty dive bar in some Film Noir, neon lights flashing through the window, swigging from a bottle of bourbon, the next, speeding down a deserted highway with the roof down watching the cactus rush by, and the next, on the dance floor of a seedy cellar club surrounded by wild, frantic dancing beatniks. Distant tremolo guitar, sultry vocals and heaps of attitude, Cocktail Bananas are the soundtrack to a life you wish you lived. BEN RANSOM

photo4-jpg-530929e38ab57.jpg

LOUISE WEBER

Louise Weber a un petit ukulélé et un sacré caractère!
 

Ce trio vous fera voyager dans une atmosphère acoustique…un monde vallonné de douleur et d’amour, de coups de gueule et d’humour.

Louise Weber le dit elle même : on n'est pas des cubes…on ne rentre pas dans des cases !

HEYDAYS

Heydays est un trio pop folk qui éclot en 2009.
Derrière ce nom aux résonnances positives ( litéralement "l'âge d'or", "les beaux jours") se cache un groupe uni et emporté par Barbara Belmonté, fièrement accompagnée par son guitariste Nicolas Bombard et Nicolas Frossard au violon. Inspirés par Feist, hugh Coltman, Cat Power, Yaël Naïm ( and many more....) et guidés par une réelle volonté de partager leurs compositions, tendres ballades oniriques, Heydays distille une fraicheur authentique, un univers émotionnel puissant et de douces mélodies enivrantes. HEYDAYS

Ce trio soul pop folk nous accompagne avec une bonne dose musicale teintée de tendresse et d'anticonformisme. (MARIE CORBAL)

Un trio en phase, des compositions honnêtes, des belles harmonies... La voix de Barbara Belmonté nous emporte.

maxresdefault (5).jpg

IN BEAR SUITS

"Powertrio” – guitare, basse, batterie – In Bear Suits interprète sur scène une musique évoquant le carambolage routier impliquant le tour bus de Funkadelic, la Studebaker de Lou Reed période Velvet Undergroud et la limousine de Beck, s’il s’était produit devant le studio Electrical Audio de Albini : mélodique, funky, rock par essence et définitivement garage. 

ORA COGAN

Ora Cogan est un auteur-compositeur très inventif de la Côte ouest du Canada. Elle a su captiver le public avec son jeu de guitare post americana, ses chansons et voix aériennes. 
Le style vocal unique d'Ora miroite avec les échos de Billie Holiday et Karen Dalton et les nuances mélodiques des chansons du Moyen-Orient.
Il est difficile de donner une étiquette à sa voie si personnelle.  Les paroles d'Ora invitent aussi à une profonde réflexion, riche et complexe, intense et addictive, chacun peu ressentir les couches révélatrices de sa subtilité lyrique des mélodies et nuances.

Ora a produit 6 albums a ce jour.
Le nouvel album SHADOWLAND et Le dernier EP CRYSTALLIZE, en écoute là en bas...

Photo+by+Angelo+Scaia.jpeg

TOBY DRIVER

TOBY DRIVER est déjà bien connu comme le représentant et cerveau du groupe avant-goth KAYO DOT (Ex–Maudlin of the Well) et bassiste des Pythagorean Prog Wizards, Secret Chiefs 3 (Ex Mr Bungle)…

Au cours des dix dernières années, il a exploré avec brio l’intemporalité de la musique , du « weird métal » à du superbe post rock, de ballades austères à la fusion psyché des années 70’s et plus, travaillant aux côtés de génies modernes tels que John Zorn, Trey Spruance (ex Mr Bungle, Faith no more) ), Mario Diaz de Leon (Oneirogen), and Jeremiah Cymerman.

En tant qu’interprète solo, à la guitare, clavier et au chant, TOBY DRIVER explore le néo-folk austère et sombre à l’instar de Grouper, Michael Gira, Wooden Wand et d’autres, avec un côté subtil et troublant qui monte en puissance.

THE Homebirds (noise 90’s / Bordeaux)

Nouveau trio bordelais inspiré par les sonorités agressives et dissonantes desannées 90. Deux de ses membres ont déjà un passé chargé : Thibault (ex-Friction) et Arnaud (Hot Flowers – toujours en activité !) et Alain (from Spain). 

0007233848_10.jpg

Révérence

En 2010 à Bordeaux, c’est dans une chambre d’étudiant que Benjamin compose sans le savoir les premiers morceaux de son futur projet. 

Cinq années plus tard, c’est accompagné de Julien Granel (claviers) et de Mateï Convrad (basse) que Benjamin Debon (chanteur, danseur, auteur et compositeur) décide de créer Révérence.

Révérence est un groupe Bordelais d’électro-pop aux compositions aussi séduisantes que passionnantes. Mêlant ses claviers scintillants et sa basse éclectique aux textes Français de Benjamin, Révérence propose quelque chose de nouveau aux sonorités très funk.

Mais c’est bel et bien sur scène que le projet prend toute sa dimension. Entre les pas de danses endiablés du chanteur et les néons virevoltants aux grés des mélodies, Révérence parvient de par son langage universel à conquérir son public.

Le projet compte déjà de belles dates à son actif : un concert à l’Hérétic club dans le cadre du French pop festival, une première partie d’Oscar & the wolf à l’Iboat et la victoire du tremplin BIRD à Darwin

Il faut préciser que la formation du groupe n’est pas sans expérience. En effet Benjamin est membre du groupe Bengale, Mateï de Be Quiet et Julien sillonne la France sous l’étendard de son projet solo. 

En somme, Révérence c’est une aventure musicale à la fois originale et efficace orchestrée par une belle bande d’ami !

DASHA BASKAKOVA

Sibérienne de naissance et bordelaise d'adoption, slave dans l'âme et française de cœur, Dasha Baskakova est décidément une artiste à part, à cheval entre deux cultures et un bon millier d'aspirations qui ne connaissent pas de frontières. Pianiste talentueuse à la voix singulière, on l'a vue retourner aux sources du folklore avec Davaï, mais on l'a aussi connue plus jazz avec DashaTrio, plus portée sur l'électronique avec Dasha&Vorse, ou plus théâtrale lorsqu'elle compose pour des pièces en collaboration avec Edwin Buger. Difficile de suivre Dasha à la trace, mais c'est aussi ce qui fait tout son charme... JONATHAN HENAULT

La coordination de ses mouvements révèle la grâce aux bouts de ses doigts. Ils glissent, ils vibrent, ils dansent sur le piano. Sans hésitation. Des flots de paroles, chantés avec passion, s'envolent et se diffusent autour de nous. Ils nous enveloppent et nous bercent inlassablement. HEAR NO EVIL

maxresdefault (6).jpg

EÏLEEN

Eïleen chante des chansons avec son violoncelle. Quelques chansons des autres et des chansons à elle. Les mots et les notes lui sont doux et amicaux, ils se laissent tisser par elle et transporter jusqu'aux oreilles. Avec tendresse, sur un plateau d'érable ondé.

ANYSIDE

AnySide c’est Simon et Ana. Deux univers qui coïncident.
Lui à la guitare, elle à la voix. Elle écrit, il compose. C’est soul, c’est rock, c’est rap parfois, c’est plein de choses en fait, parce que chacun y entend un peu ce qu’il veut. 
Ana et Simon se rencontrent il y a un an, au hasard d’une annonce de colocation. Lui est greffé à sa guitare depuis des années, elle a toujours chanté, seulement pour elle-même. C’est avec une exquise simplicité qu’ils commencent à composer ensemble. La complicité est immédiate et rassurante. 
En Mars, AnySide fait ses premiers pas sur scène dans les soirées Open Mic de Bordeaux. Depuis, ils ont remportés un tremplin et ont commencés à enregistrer leur premier EP. 
Il continue de composer, elle continue d’écrire. Toujours avec la même complicité, la même simplicité. Et on leur souhaite que ça continue. 

DSC02140.jpg

will dee

Will Dee is a singer songwriter from the UK. He left home in Scotland aged 16 and lived in various cities round the UK, playing in bands and busking his own songs on the street, where he developed his unique, powerful voice, and dark song writing style in the vein of Nick Cave, Tom Waits and Johnny Cash. 

He moved to Bordeaux seven years ago with a sound system and his guitars, and set up open mic nights in the various English and Irish pubs in the city. He sings with underground Bordelaise stoner rock group Negative Bifle, and also fronts the acoustic folk rock act, King Shivers. 

A prolific songwriter, PARK is his first solo album, recorded live in Jardin Public, Bordeaux with US composer, producer and sound engineer, Langi Ro. It is the first of a planned trilogy of live albums, recorded in different outside sound spaces chosen for their unique acoustic qualities. He also has a solo studio album in the works with Tentacule Records. 

ELIZA RICKMAN

"Il y a toujours un soupçon de menace et de force qui hantent les recoins de la voix d’Eliza Rickman, peu importe le registre abordé. Sa présence sur scène – que ce soit avec des fleurs dans les cheveux, ou des oiseaux empaillés ; qu’elle joue sur un piano en jouet Schoenhut ou un piano à queue – est enveloppante, une douce obscurité impossible à ignorer." - TRAD'ENVIE

"Une petite fleur fragile, comme celles qu'elles portent à l'occasion dans les cheveux, voilà ce que semble être Eliza Rickman. A l'extérieur seulement, car à l'intérieur, on sent bien que tout bouillonne d'un feu inextinguible, rage sourdement contenue, bonheurs délicieusement imparfaits qui rappellent la fougue délicate d'une PJ Harvey ou la douceur amère d'une Regina Spektor. Une pianiste talentueuse aux arrangements tortueux qui nous laissent tout pantelants, le sourire aux lèvres, des frissons plein l'échine." - JONATHAN HENAULT

maxresdefault (7).jpg

DAMAGE CASE

"Pas facile de faire comprendre qui on est et où l'on va lorsqu'on a le look d'un chanteur de black metal et qu'on se trimballe un instrument de jazzman plus grand que soi. Julien Perugini n'a jamais eu ce problème, l'apparence, il s'en fout presque autant que les frontières stylistiques. Après avoir écumé les scènes depuis 20 ans au sein des formations les plus diverses, le voilà qu'il s'invente une nouvelle vie avec Damage Case. En solo et armée de sa contrebasse, il revisite son histoire de la musique, de Nina Simone à Motorhead et d'Eddie Cochrane à Tom Waits." JONATHAN HENAULT

"Il est monté tout seul avec dignité sur scène avec sa compagne musicale. Ce couple, dégageant une sensualité débordante, interagit et alterne fortement avec une intensité profonde. Les cordes de la contrebasse rugissent entre ses mains. En martelant le sol avec les pieds enchaînés sur des carrés de bois..." HEAR NO EVIL

Sous forme de contes modernes portés par le Maloya, le Reggae,le Séga,la Samba, les mu- siques africaines et caribéennes, Jérémie Malodj’ nous offre des “chansons voyageuses”

«Tombé petit dans la musique africaine »

Jérémie Malodj’ est né en 1976 (année de l’indépendance) àVictoria aux Seychelles sous le nom de Jérémie Pradère, d’un père musicien, auteur-compositeur-intérprète et d’une mère métisse (chinoise française).

Ses parents le font ensuite voyager entre Abidjan en Côte d’Ivoire pendant un an et demi, la Norvège, le Népal,pour enfin atterrir à Paris à 4 ans où son père travaille comme com- positeur de jinglespour des publicités africaines.
Son oreille et son coeur sont marqués par cet héritage multiple:

« Création,Voyage, Afrique, Chanson ».

En1996, lors d’un concert à Bordeauxde GRANMOUNLELE de l’île de la Réunion, Jéré- mie découvre le maloya. Quelques mois après, lors d’un masterclass au CIAM, il rencontre DANYEL WARO et ses musiciens avec qui l’échange est chaleureux et spontané.

Il réalise à quel point les musiques de l’océan indien et de la Réunion lui sont familières, commence alors une reflexion sur le maloya.

Le nom Malodj’ provient d’un mélange entre deux styles musicaux : le Maloya ( musique traditionnelle de l’île de la Réunion) et le Pagode (musique traditionnelle de Rio au Brésil).

PHOTO CAMION JEREMIE MALODJ CREDIT PIERRE WETZEL.jpeg

SOFIA BOLT

Après un premier EP, « Honey Monster Love », le deuxième essai de la franco-américaine Sofia Bolt« Strange Reactions », se déploie live, dans le « ici et maintenant » de la performance : crue, physique, viscérale, en équilibre instable, la musique est plus vivante que jamais. Rappelant leschanteuses indie-rock américaines des années 90(Breeders, Cat Power, Electrelane, Mazzy Star), moins riot grrls que faisant de leur féminité une force (comme Anna Calvi ou Angel Olsenplus récemment), Sofia Bolt et son groupe habitent l’instant, entre énergie brute et émotions pures, expressivité et intériorité, et traversent les corps comme un éclair. Un coup de foudre n’est jamais inoffensif. Laissez-vous frapper.

Noisey (USA) – “Sofia Bolt echoes the skeletal sound of Young Marble Giants and unsentimental, yet emotive vocals of Cat Power”

Gonzaï - “Aux côtés de La Féline l’une de ces rares exceptions françaises qui infirme la règle et qui ressuscite les grandes heures de Polly Jean Harvey ou Scout Niblett”

Rolling Stone – “Sous influence Scout Niblett ou Cat Power, son rock est énergique, surprenant, et sort des sentiers battus que l’on connaît trop bien »

GROUPE POSTHUME

Groupe qui pris forme dans les années 90 à Doha, la capitale du Qatar. 
Trois potes d'enfance. Ils avaient entre 15 et 18 ans et Ils tuaient le temps et se torturaient l'esprit enfermés dans un préfabriqué de 6m2 dans une chaleur émanant les 40° et un taux d'humidité qui raflait les 90%.
Ils prirent un jour dans un studio d'enregistrement, tout juste le temps de faire un album et la vie les sépara dans les quatres coins du monde.

Yann Larieux au chant et à la basse
JOnathaN ReiG à la batterie
Milos Ares Asian Teran à la guitare

M5 PL.FR._0089.jpg

LAETITA VELMA

Artiste belge, Laetitia Velma fait son apprentissage musical par le piano qu'elle étudie pendant cinq années de son enfance, avant de passer à la guitare à l'adolescence. Les premières compositions qui sortent de son univers aux influences mêlées de Cocteau Twins ou PJ Harvey sont écrites en anglais. Après quelques saisons passées sur les planches d'un théâtre, la jeune femme revient à la musique et...au piano.

De nouvelles chansons naissent, cette fois en français, pour être au plus près de ses sentiments. Son écriture poétique et sa musique aux accents lyriques séduisent Dominique A qui emprunte deux de ses morceaux pour l'album L'Horizon publié en 2006. En retour, quand Laetitia Velma cherche un arrangeur pour les chansons de son premier album, c'est tout naturellement qu'elle se tourne vers le Bruxellois d'adoption.

Personnellement investi lors des séances d'enregistrement, Dominique A travaille avec le producteur Dominique Brusson et trois musiciens issus de la crème du rock belge : Pierre Jacqmin (Venus), Denis Wielemans (Girls in Hawaï) et Julien Paschal (Sharko). L'album Les Eaux Profondes, distribué en collaboration entre Les Disques d'Avril et Wagram, sort le 4 avril 2011 avec un extrait homonyme et d'autres perles aux ambiances sous-marines.

(Copyright 2017 Music Story Loïc Picaud )
 

SUGAR LLOYD GOODMAN

Sugar Lloyd Goodman c'est le one man band à l'attitude buriné d'un Clint Eastwood rencontrant Tommy Lee jones un soir d'été, dans la steppe aride texane. C'est le mélange détonnant d'une mixture Raw/Blues, agrémenté d'un délicieux et bouillonnant Jambalaya, remplit d'épices et de sauce cajun. Le tout servi avec un mood et une conviction infaillible sur l'autel même du terroir des racines musicales. Cet ensemble sauvage et primitif, congratule l'essence de la vie simple et rurale, ou peut se joindre et se confondre multiples références et entités. Sugar Lloyd c'est un peut tout ça, un alter égo épicurien et voyageur qui absorbe la poussière de la Côte Est des USA, pour ensuite ne la recracher que face à un public déchainé, narrant ses moultes périples et histoires, celle d'un Bluesmen conquit par son "mojo" dans la nature même de sa musique.... JONATHAN HENAULT

maxresdefault (3).jpg

GALEN HARTLEY

Galen Hartley est un poète du folk absurde et du romantisme démodé. Ses chansons s’emparent avec une simplicité surréaliste de sujets comme la sexualité ambiguë, son histoire familiale, ses prophéties d’aventures, la solitude et la solidarité. Et l’amour. Toujours l’amour.

Sa musique est le reflet d’une vingtaine d’années de fascination pour Mississippi John Hurt, ou les gloires de la pop classique comme Roy Orbisson, et tous les groupes de filles comme The Crystals, The Chiffons, The Ronnettes… mais ça reste un type avec une guitare, ne vous attendez donc pas à des harmonies en trois parties, les violions, tout ça.

Mais c'est quand-même pas mal, même pas mal du tout.

En novembre 2014 il a sorti Bad Advice, son deuxième album sous son nom, mais le neuvième, si on compte les collaborations avec la chanteuse portugaise Sara Mareirros, les expériences d'electro-salon-de-coiffure de Monsieur Guy, la pop absolument lo-fi de Panty Boy, et le prog-folk mélodramatique d'Elephant Island.