L'ECHAPPEE BELLE @ concert privé

DASHA

Un dimanche automnal placé sous le signe de la sérénité en fin de journée avec Dasha Baskakova à l'appart. C'est la deuxième fois que je la rencontre entourée de ses complices (Simon Renault/Edwin Buger). Ces inconnus m'ont véritablement parlé en retour avec leurs chansons intimes et universelles. Faire connaissance, c'est donc les découvrir pour qu'ils ne le soient plus avec la musique. Cette forme de résistance invulnérable magnétise totalement le public attentif. Elle nous bouleverse toujours autant. 

Des boules lumineuses connotées par Mama Ursula enjolivent la scène avec bienveillance. Cette décoration nous éclaire et nous réchauffe en ces temps difficiles. 

Chacun forme un couple fusionnel : Dasha avec son piano, Simon avec sa batterie et Edwin avec son accordéon. Leur vie intérieure est révélée par leur relation viscérale avec l'instrument. 
Ce qui fait le charme de Dasha est sa liberté. Elle jouit de ce véritable prestige en chérissant sa voix et son piano. Autant de fougue et d'émotions font d'elle une personne sensible. Malgré sa fragilité, avec une telle assurance elle interpelle ses compagnons fidèles pour instaurer une sûreté rythmique. 
Soutenue par un batteur formidable et un accordéoniste élégant, elle est une étoile filante. 

L'envolée musicale résonne encore. Nous en demandons encore. Nos attentes sont vives. Toujours. 

Dimanche 25 octobre
Live report et photographies by Marie Corbal
Dasha Baskakova concert a-part #9
org: Ricochet Sonore

Milos Ares Asian Teran