LA ROUTE DU ROCK'N'ROLL @ INGLORIOUS BARSTAR

DAMAGE CASE

Mes pas se sont déroulés à l'envers à l'Inglourious BarStar (clin d'oeil au film burlesque de Quentin Tarantino) avec un parfum du passé. Un cocktail de souvenirs étudiantins m'a été servi dans ce lieu où la décoration murale et l'aménagement de l'espace n'ont pas été victime d'un remaniement total. Le sablier du temps a été renversé. Une fringale musicale s'est fortement ressentie. Ce grand plaisir sur le moment s'est rapidement dissipé grâce à Damage Case. Avec un tel nom, les références au rock'n'roll sont désormais ancrées dans ce répertoire musical.

Lors de l'actualité musicale bordelaise, je recommande sans hésiter Julien Perugini armé de sa contrebasse. Après l'avoir déjà croisé avec Milos lors de la soirée automnale chez Marie-Cécile et Pascal, je découvre enfin son "one man show" musical.
Il est monté tout seul avec dignité sur scène avec sa compagne musicale. Ce couple, dégageant une sensualité débordante, interagit et alterne fortement avec une intensité profonde. Les cordes de la contrebasse rugissent entre ses mains. En martelant le sol avec les pieds enchaînés sur des carrés de bois, il maîtrise superbement la rage magnétique avec des traits très expressifs. Ses efforts pour communiquer sa hargne sont d'un tel naturel que nous oublions presque cette qualité intrinsèque. Elle a pour but la révolution de nos corps, de nos esprits et de nos coeurs.
Sa musique dissout les fers forgés en nous libérant et en nous délivrant au profit des sensations.
Sa vivacité atypique et sauvage n'est plus à démontrer définitivement.

C'est le début d'une grande histoire musicale sur la route du rock'n'roll... Julien apporte un formidable hommage à l'histoire du rock'n'roll. Et rien que pour le bonheur visuel et acoustique ça vaut vraiment le coup d'aller à sa rencontre pour gentiment groover malgré la résonance des cris.

CONCERT A L'INGLORIOUS BARSTARD

Milos Ares Asian Teran