REG’ARTS CROISES @ BIBLIOTHèQUE MERIADECK

CARTE BLANCHE LA CASSETTE

2016 débute fort pour la Cassette. Aujourd’hui la bibliothèque de Bordeaux lui donne carte blanche et invite à son tour le label Résonance.
Fidèle à l’adage «ouvrez les écoutilles, grands les yeux, hauts les cœurs», c’est une opportunité de découvrir Dreego, Tsiry Ny Aina, Castro Camera et le groupe Révérence jusqu’à leurs dernières notes. Ils s’illustrent à merveille aussi bien à la cafétéria Entre Parenthèses qu’à l’auditorium. On y retrouve également l’exposition de photos World Shooting de Patrice Labèque et Touèlve. 

Ce sont des lieux de passage propices à une pause musicale et aux rencontres avec de belles ballades visuelles et sonores entre folk acoustique et électro pop. 

La carte blanche s’est déroulée en cinq temps avec un carnet de route sonore authentique accompagné d’autoportraits en musique. Le changement de ton est immédiat à chaque fois. Nul doute que cela donne de l’énergie en nous avec un débordement d’enthousiasme. 

Il m'est difficile de rester insensible aux démarches artistiques assumées de chacun. 


Au rez de chaussée, c’est le rendez vous avec un patchwork photographique. Patrice Labèque et Touelve ont capturé des moments éphémères à l'étranger d’une telle beauté insaisissable que la complicité entre la prévoyance et l’instant fugace est réelle. Leurs shoots artistiques en noir et blanc résident dans leurs regards uniques et la composition associésà des lumières, des émotions et des moments. Comme le naturel inépuisable a pris le devant ils font reculer les frontières avec de la poésie et de la musique. 


15h

à la cafétéria Entre Parenthèses

///Energy Dreeg///

S'il y en a bien un qui ne cesse de tourner ses pouces c'est Energy Dreeg avec une bonne entrée en matière. On est rapidement conquis par le fond et la forme en captant des références musicales sympas. On n'a jamais fini parler de lui.


Cet espace est entièrement conçu pour l’accueil des zicos sur scène avec une projection de photographies de Patrice Labèque et Touelve.  Elles assurent le dépaysement tant visuellement que musicalement. Une mise en avant des émotions avec un équilibre bien calibré au niveau des styles et des temporalités multiples. Chacun baigne dans une atmosphère presque spirituelle avec des albums sublimes. 

///Castro Camera///

Ce barbu a le chic de ne jamais hausser la voix. Sa musique n'a pas besoin d'artifice pour évoquer les grands espaces. Une vraie liberté dans l'inspiration avec ses arrangements acoustiques. Ce procédé le fait décoller dans une autre dimension en nous surprenant avec des échos lointains. 

///Tsiry Ny Aina///

Une plongée dans un univers aérien incitant à la rêverie et à la décompression avec des mélodies accrocheuses. Cette oeuvre personnelle et inspirée révèle une harmonie acoustique agréable à entendre. Unehumilité, une sobriété et une justesse dans son intervention musicale sont à saluer. 

///Révérence///

Voilà un nom de groupe osant utiliser la lumière acoustique pour voyager dans l’espace-temps avec une performance ensorcelante. Trois jeunes mecs se renvoient la balle à tour de rôle et oscillent sans hésiter entre l’électro et la pop. Une transe dont on ne sort pas vraiment indemne avec des hallucinations électriques.


Cette floraison de concerts montre bien l’impossibilité à étiqueter chaque groupe. En se démarquant les uns des autres ils ont pleinement investi l’auditorium avec des univers où s’entremêlent des notes libres comme l’air… Ils ont sacrément mis en exergue la qualité de leurs compositions musicales. 

Je suis incapable de citer ma préférence. Tout simplement parce qu'ils sont tous excellents. Ce n'est pas un secret. 

On est déconcertés et déstabilisés par autant de compilations musicales. Pour le meilleur… et pour le meilleur. Quand on dit qu’ils sont là pour partager… Et vous, étiez vous présents aussi? 

Samedi 06 février 2016 - Carte blanche à la cassette à la bibliothèque de Bordeaux - Report concerts/expo par Marie Corbal - Photos par Marie Corbal et Patrice Labèque


Milos Ares Asian Teran