Jérémie Malodj

Sous forme de contes modernes portés par le Maloya, le Reggae,le Séga,la Samba, les mu- siques africaines et caribéennes, Jérémie Malodj’ nous offre des “chansons voyageuses”

«Tombé petit dans la musique africaine »

Jérémie Malodj’ est né en 1976 (année de l’indépendance) àVictoria aux Seychelles sous le nom de Jérémie Pradère, d’un père musicien, auteur-compositeur-intérprète et d’une mère métisse (chinoise française).

Ses parents le font ensuite voyager entre Abidjan en Côte d’Ivoire pendant un an et demi, la Norvège, le Népal,pour enfin atterrir à Paris à 4 ans où son père travaille comme com- positeur de jinglespour des publicités africaines.
Son oreille et son coeur sont marqués par cet héritage multiple:

« Création,Voyage, Afrique, Chanson ».

En1996, lors d’un concert à Bordeauxde GRANMOUNLELE de l’île de la Réunion, Jéré- mie découvre le maloya. Quelques mois après, lors d’un masterclass au CIAM, il rencontre DANYEL WARO et ses musiciens avec qui l’échange est chaleureux et spontané.

Il réalise à quel point les musiques de l’océan indien et de la Réunion lui sont familières, commence alors une reflexion sur le maloya.

Le nom Malodj’ provient d’un mélange entre deux styles musicaux : le Maloya ( musique traditionnelle de l’île de la Réunion) et le Pagode (musique traditionnelle de Rio au Brésil).