PETITE MORT – François Hénault #nouveaubouquin #bijouxdefamille #chroniqueurlacassette

FH.jpg

Ce recueil de sept nouvelles de François Hénault aurait aussi bien pu s’intituler “Mort, où est ta victoire ?”, “Mort à crédit” ou encore “Autobiographie de la mort”… Oui, mais voilà, tout était déjà pris. Ce sera donc plutôt “Petite mort”, sept fictions dont les pages diffusent discrètement un subtil parfum de vie, d’amour, de mort… Sortie le 15 décembre de ce premier ouvrage aux Editions Bijoux de Famille / Hachette Diffusion.

Commandes auprès d’Hachette Diffusion ou par mail sur leseditionsbijouxdefamille@gmail.com

 

LE LIVRE

Un homme qui refuse de partager l'amour d'une femme étrange, une comédienne parangon de beauté confrontée à la laideur d'un peintre, deux plongeurs qui explorent une épave, un jeune mécanicien viré d'un garage, des vieillards qui s'échappent d'une maison de retraite, une jeune femme (é)perdue dans un conte de Perrault, et  un adolescent tourmenté par la question de ses origines... Tels sont les personnages (le personnage?) qui hantent ce premier recueil de nouvelles, flirtant sans cesse avec d'obscures frontières qu'ils ne peuvent parfois s'empêcher de franchir.

 

L'AUTEUR

Cyclotouriste invétéré, marcheur impondéré, voyageur impromptu, François Hénault a mis finalement quelques années avant de poser ses valises quelque part, au Maroc tout d’abord, à Orléans ensuite, avant de retrouver le climat plus clément du sud-ouest de la France. Il mit encore un peu plus de temps avant de se décider à façonner son projet d’écriture. Il aurait pu se contenter de recracher ses classiques ou de flirter avec l’autobiographie romancée. Mais pour l’heure, ce sont d’autres thèmes qui l’obsèdent visiblement au point de jouer le (beau) rôle de fil conducteur a cet ensemble assez homogène de sept nouvelles qui composent Petite Mort, premier recueil qui s’apparenterait finalement plutôt à une nouvelle naissance.

 

Milos Ares Asian Teran