Me &My Guitar #1 @ I.BOAT

LA GUITARE DANS TOUS SES ETATS

Alors quoi de mieux qu’un groupe de pop-folk qui envoie pour entamer le mois de mars à l’IBOAT? Réponse: trois hommes, une femme et des guitares. Ils ont en commun une guitare et une forme d’esprit incarnant la liberté musicale. La mise à nu des âmes sans artifice et sans retenue est une vérité musicale avec la maîtrise de l’alchimie de la guitare. Ces alchimistes musicaux sont à l’œuvre pour faire apparaître de belles pépites tout au long de la soirée. 

Tous les yeux et les oreilles se tournent vers eux déployant une énergie acoustique intime avec la guitare à tour de rôle. Une passerelle entre l’invisible et le réel. Elle prend vie et façonnent nos émotions. Nous voilà propulsés dans une autre dimension. 

Milos Unplugged

Etant accompagné de sa guitare il ouvre le bal en début de soirée avec une « nouvelleversion » de son dernier album Awakening et de nouveaux morceaux. Quelques minutes suffisent pour convaincre la salle qu’il est en parfait contrôle de son instrument de prédilection avec des sonorités détaillées. La guitare prend vie et nous murmure ses harmoniques. Les rythmes s’enchaînent avec ses doigts. Ils pincent, percutent, frottent et effleurent.

Tsiry Ny Aina

Ce guitariste nomade n’a pas terminé de nous surprendre avec ses atmosphères intimes et ses douces fulgurances. Il sait mettre en voix et en musique ses chansons imprégnées de ses influences. Il en a le talent. 

Jessica Bachke

Dès les premiers instants d’écoute, la pureté et la beauté des notes et bouleversent. C’est presque irréel. L’authenticité brute de cette musique est saisissante avec un côté instinctif presque sauvage. Elle donne un solo et ses doigts courent sur le manche de sa guitare. Ces sonorités produites ne sont pas alors conventionnellement réservées aux guitaristes masculins.

Thomas Skrobek

Il se sert de sa voix caméléon de manière surprenante et amusante pour contraster avec le chant et la guitare. Une excellente superposition. 

En marquant le rythme de son pied, sa voix se balade avec aisance entre les graves etles aiguës. C’est d’une telle aisance que sa facilité peut nous désarmer. À chaque fois, cela a détendu la salle et cela ne l’a pas empêché de poursuivre avec le sourire. 


Il y a bien des artistes dont la discrétion n'a d'égal que leur talent. C’est confirmé : Milos, Tsiry, Jessica et Thomas n’ont rien perdu de leur magie créative avec des registres passionnants, des voix captivantes et des guitares enivrantes. Ils ont tout pour ne pas nous laisser indifférents. Leur musique est à écouter d’urgence. 

Pensez à jeter un coup d’œil aux dates des prochaines prestations musicales. Vous ne serez pas déçus.

Un constat : la place de la femme musicienne avec l’instrument. Jusqu’à ce soir là je n’ai vu que des femmes (Barbara, Dasha, Eliza, Jessica) chanter et pratiquer un instrument comme le piano et le violon. Certains instruments comme la guitare électrique, la batterie semblent être beaucoup moins utilisés. C’est comme si on associe la virilité à la batterie et à la guitare électrique. Le monde est également aux femmes musiciennes ! 

Mardi 01 mars 2016 –Aperoboat : Me&My Guitar#1 - Report concert/photos par Marie Corbal

Milos Ares Asian Teran